Madiba – Hommage en musique

«  Je veux que tous sachent que je vais à la rencontre de mon destin comme un homme » Nelson Mandela

Nelson Mandela dit Madiba est parti et l’annonce est tombée ce vendredi matin.
Me recueillir, suspendre le temps quelques heures et créer de la musique pour être pleinement présent, à sa mémoire, cela faisait sens.
Je partage avec vous une captation improvisée ce matin sur le piano éprouvé et généreux du studio de répé 7.2 à Trempolino puis mixée à la maison dans la soirée.
POL

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Remerciements : Seb – Trempolino
Pol-Trempolino2013

Et l’album CD ?

4600360245_a6a7458ec4_bLes premières souscriptions pour le projet de CD piano solo de Résidence(s) ont été collectées il y a presque 2 ans. Pourquoi avoir ouvert cette souscription si tôt et ne pas avoir encore enregistré le disque ? Plusieurs raisons à cela.

D’abord – et aussi surprenant que cela puisse paraître pour un pianiste – je n’ai pas de piano acoustique chez moi, avec tout ce que cela induit sur la capacité à enregistrer un album piano solo. Un clavier électronique ne souffre pas la comparaison avec un piano acoustique. Enregistrer en studio ne dispense pas de répétitions pour être prêt le jour dit, et cela est très onéreux. Et puis, je ne dispose pas de ressources financières me permettant de me consacrer totalement à cela ou tout au moins pendant quelques semaines ou mois de façon continue. Je dois « composer » avec d’autres activités professionnelles plus sécurisantes mais aussi très prenantes.

Il y a plus d’un an, avec Fabrice Baguet a.k.a. Niels (DJ compositeur et ingénieur du son), Céline et Christian (deux hôtes de Résidence(s)), nous avions tenté l’enregistrement. Outre les conditions techniques peu évidentes à réunir pour un enregistrement de qualité studio chez l’habitant, j’avais constaté le manque de maturité des musiques et l’instabilité de mon jeu de pianiste. Faire preuve de patience et continuer à travailler s’imposaient à moi.

Mais cela signifie qu’il faut composer avec l’inertie à chaque nouvelle phase de travail dans ce projet. D’abord se remettre la musique dans les doigts, parfois après plusieurs semaines sans jouer. Puis, travailler du mieux possible durant des périodes assez courtes et sur des pianos à chaque fois nouveaux pour moi. La musique se tisse, se détisse puis se retisse progressivement – et malgré tout – me permet aujourd’hui le partage sur scène [cf.www.polmusic.fr].

Bien sûr, tout cela génère des frustrations. Pourtant, il y a un paradoxe qui pousse à persévérer. J’ai constaté plusieurs fois qu’après des semaines sans les jouer, les thèmes musicaux murissent, se bonifient avec le temps. Comme si la musique se travaillait et me travaillait à mon insu.

Bien que le parcours soit déjà long, je ressens que l’état d’achèvement n’est pas encore atteint pour toutes les musiques. Reconnaître quand les morceaux sont prêts à être fixés n’est franchement pas aisé alors que le processus de création se fonde en grande partie sur l’improvisation et des temps longs entre chaque résidence chez l’habitant.
Il y a plusieurs années, je me souviens avoir posé la question suivante à feu mon ami Gaétano di Martino : « Quand sais-tu qu’une sculpture est terminée ? » Etonné et sur le ton de l’évidence, il m’avait répondu en riant : « Et ben… elle me le dit ! ». J’avais alors appris que certaines de ses sculptures restaient parfois longtemps en « incubation ».

Celles et ceux qui ont souscrit* à ce futur album CD piano solo m’aident à persévérer dans cette aventure longue. La confiance qui m’est accordée m’oblige et me soutient concrètement. Un grand merci pour cet engagement long à mes côtés.

Bien musicalement
POL
;-)-

Si vous souhaitez souscrire à l’album : http://souscription.polmusic.fr

(*) 33 souscriptions collectées au 26/10/2013.

Trouver la musique inespérée

Le vrai réalisme se nourrit d’aspiration : c’est-à-dire en partie d’utopie. Edgar Morin*

Répondre à la vocation de composer et espérer en vivre dignement a-t’il un sens à notre époque ?
« Il faut être réaliste ! » gronde ma conscience.

Être réaliste, quelle utopie ! Groethuysen*

POL
;-)-

(*) source : L’alarme d’Edgar Morin – Interview d’E.Plenel – Mediapart.fr – 25 août 2013

Maquette : « Emma »

Une « graine de musique » enfouie dans le disque dur de mon ordinateur intitulée provisoirement « Emma ». Ecoutez et n’hésitez pas à faire part de votre ressenti sur cette ébauche musicale… et pourquoi pas influez sur son évolution. Peut-être fera-t’elle partie du prochain EP digital SLAB°#3 ?

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

POL
;-)-

MERVEILLEUSE ANNEE 2013 !

Bonjour à toutes et tous,
Voici mes meilleurs voeux en vous invitant à visionner cette vidéo Youtube illustrée par une musique de Ravel interprétée au piano par Minoru Nojima.

Cliquez ici pour visionner la vidéo
Je vous souhaite une merveille année 2013 où le jeu, l’émerveillement et la créativité dépasseront la rigueur, la morosité et le découragement.
Bien musicalement

POL

Le parcours de Résidence(s) se poursuit…

Après plusieurs mois contraints par la nécessité économique et de nombreux doutes, l’aventure de Résidence(s) reprend avec une rencontre particulière auprès d’une famille dont le père est photographe et les enfants musiciens. Elle aura lieu ce samedi 1er Décembre à La Chevrolière (44). Comme la fin d’une longue pause, une sorte d’incubation probablement nécessaire qui semble vouloir ouvrir une nouvelle phase et me rapprocher du désir de concert et d’album qui ne cesse d’augmenter au fil des mois.
Les premiers enregistrements effectués au printemps et en début d’été ont traduit que cela n’est pas encore mûr. Une fois la déception passée, je me remets en chemin avec l’excitation de vivre de belles rencontres et tente d’aménager un espace-temps pour réarranger tous les thèmes. Avec cette nouvelle résidence et d’autres contacts en cours, la confiance revient. La musique aussi. A bientôt. Merci d’être là. Musicalement.
POL ;-)