(Français) Fée Maison

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

dscn4633.JPG
cliquez ici et découvrez le mini-site de cette résidence

Le 2 décembre 2007, de 14 h à 18 h
Résidence familiale
Artistes présents : POL et la famille Gouret
Micro-mécène : la famille Gouret
Lieu : Saint-Herblain

Fusion récréative

Dehors, virevoltants et s’engouffrant dans tous les sens, le vent, la pluie et les feuilles déchaînent leurs tumultes, la tempête fait rage sous le ciel bas et gris. Les arbres ondulent et se frôlent, les flaques d’eau s’aplatissent sous les rafales, les bourrasques pressent le pas, têtes baissées. Derrière la fenêtre, la lueur tamisée d’une lampe nous invite à l’abri, la douce lumière orangée du salon de la famille Gouret. La porte franchie, les sourires de Nathalie et Stéphane contrastent avec les turbulences et signent une ambiance chaleureuse, calme et confortable, l’œil du cyclone où enfin l’on se sent bien, apaisé.

Doucement, la musique de POL esquisse l’atmosphère et s’empare des esprits de chacun qui révèle à sa manière ses sensations, ses émotions. Stéphane et Oélia jouent des couleurs sur leurs toiles, Nathalie s’en inspire et compose un émouvant poème, et Samuel bâtit ses structures en pièces de bois. Le piano se laisse aller au gré des coups de pinceaux, de l’incessante mouvance des formes et des nuances des toiles de Stéphane où les forces telluriques et cosmiques sont en émulsion. Les mélodies divaguent ensuite aux rythmes des chants et des danses improvisés de Nathalie et répondent aux histoires de fées d’Oélia. L’agréable effusion à l’unisson.

Au cœur de la tourmente, le piano de POL ouvre une nouvelle dimension où, entre ciel et terre, se dévoile la simplicité créative.

LV

en esperanto